XI Jinping considère la réunification entre la Chine et Taïwan comme « inévitable » (2 janvier 2019)

Laura ANDRIEU, « Pour Xi Jinping, la réunification entre la Chine et Taïwan est « inévitable », Le Figaro.fr, 2 janvier 2019.

 

Ce mercredi, le leader chinois XI Jinping a commémoré de façon offensive le quarantième anniversaire de l’ouverture entre la Chine et Taïwan – en 1979, DENG Xiaoping réduit les menaces sur Taïwan et tend la main au gouvernement insulaire. Dans son discours, Mr XI a affirmé que « la Chine doit être réunifiée et elle le sera« , n’excluant pas le recours à la force sans avancer plus de précisions.

Il ne s’agit pas d’une rupture historique, dans la mesure où XI Jinping accentue depuis plusieurs années la pression sur Taipei. En cause, la politique de la présidente taïwanaise TSAI Ing-wen (membre du parti démocrate progressiste, le DPP), peu conciliante vis-à-vis des desiderata de Pékin. Par exemple, le DPP rejette le Consensus de 1992, accord stipulant que la Chine continentale et Taïwan appartiennent à une « Chine unique ». XI Jinping suspecte TSAI Ing-wen de vouloir proclamer officiellement l’indépendance taïwanaise (brandissant la menace de la « punition de l’histoire » le 20 mars 2018, voir vidéo ci-dessous), a déjà pris des mesures de rétorsions, tente de favoriser la victoire du Guomindang (nationalistes) aux élections de 2020 et s’emploie depuis quelques années à arracher des alliés diplomatiques de Taïwan qui reconnaissait l’île comme la seule Chine légitime (Sao Tomé en 2016, Panama en 2017, République dominicaine, Burkina Faso et Salvador en 2018).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *