Un sondage révèle qu’un Français sur 10 n’aurait jamais entendu parler de la Shoah (2018)

« Un Français sur dix dit n’avoir jamais entendu parler de la Shoah, selon un sondage », Francetvinfo.fr, 20 décembre 2018.

L’IFOP a publié fin décembre 2018 un sondage relatif aux connaissances des Français sur les génocides du XXe siècle. Réalisé les 12 et 13 décembre 2018 auprès d’un échantillon de 1 014 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, il a été commandé par la Fondation Jean Jaurès en partenariat avec la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), la Fondation européenne d’études progressistes (Feps) et l’AJC Paris, l’antenne française de l’American Jewish Committee.

L’enquête montre que 90 % des sondés ont « entendu parler » du génocide des Juifs mais seulement 79 % des personnes interrogées semblent capables de dater la période durant laquelle la Shoah a eu lieu (9 % citent l’entre-deux-guerres, 6 % la Première Guerre mondiale). Ce qui paraît inquiétant, c’est que chez les sondés âgés de moins de 35 ans, la part de Français ignorant ladite période atteint 30%.

Est-ce de la provocation ? Des oublis alors que le génocide des Juifs est au moins étudié trois fois durant la scolarité ? L’école apparaît pourtant comme le principal vecteur de connaissances sur la Shoah (pour 58 % des sondés), devant les fictions, livres et documentaires (41 %).

On notera enfin que si 77 % des individus interrogés considèrent ce génocide comme « un crime monstrueux » (soit 14 points de plus que lors d’un sondage similaire de septembre 2014), 18 % parlent d’un « drame parmi d’autres de cette guerre », 2 % d’une « exagération, il y a eu des morts mais beaucoup moins qu’on le dit » et 1 % estiment qu’il s’agit d’une « invention ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *